Ustensiles de cuisine en céramique

Ustensiles en céramique. Bonne option pour ma cuisine ?

Qu’est-ce qu’elle nous mijote ?

Soufflé par le vent de la cuisine saine, le téflon fait aujourd’hui l’objet de nombreux reproches. A juste titre ! En effet, si son effet antiadhésif n’est plus à démontrer, il a été prouvé qu’il contient et diffuse des substances toxiques pour l’organisme lors de la cuisson. PFTE (polytétrafluoroéthylène) et PFOA (acide perfluoroctanoïque d’ammonium) font partie de sa composition et émettent gaz et particules dangereuses pour la santé à moyen terme. 

C’est dans cette mouvance que les revêtements à base de céramique ont gagné du terrain jusqu’à nos fourneaux ! En effet, même s’ils sont utilisés depuis des siècles en cuisine, ceux-ci sont présentés comme une alternative verte, argument particulièrement moderne et d’actualité. S’il est vrai que la céramique ne diffusera aucune substance toxique vers les narines de votre famille, il reste cependant quelques détails à relever lors de votre choix. Par exemple, certaines marques vendent des ustensiles recouverts de vernis, d’émail ou avec un fond en aluminium. Vous l’avez compris : fuyez ces produits !

Les principales qualités des ustensiles de cuisson en céramique sont la diffusion de la chaleur et la conservation de la saveur des aliments. Et c’est exactement ce que nous cherchons tous pour mijoter nos meilleures recettes. Grâce à une captation de la chaleur optimisée, la cuisson est plus uniforme et souvent moins longue, donc moins couteuse en énergie (la céramique chauffe deux fois plus vite que le téflon en moyenne). Et inutile de vous expliquer l’utilité de retrouver toutes les saveurs de vos aliments dans votre assiette ! 

Pourtant, même si elle paraît idéale, la céramique a ses détracteurs quant à la solidité et la durabilité des ustensiles. Nombreux sont eux qui sont déçus par l’apparition rapide de fissures sur leurs ustensiles. Et il faut le noter : des ustensiles plus chers que ceux à base de téflon. Evidemment, cette fragilité parfois observée prématurément s’oppose à l’argument « vert » car il vous faudra remplacer vos ustensiles plus fréquemment. 

Le conseil est donc de veiller à utiliser la céramique pour des cuissons à basse température. Vous préserverez ainsi plus longuement les qualités antiadhésives en évitant que les graisses ne carbonisent. La céramique reste donc un choix qui reçoit nos faveurs tant qu’on sait sélectionner des produits de qualité et qu’ils sont utilisés dans les règles de l’art !

Pour vous aider à trancher dans votre choix

Si les ustensiles de cuisson en céramique sont sujets à la méfiance, c’est beaucoup moins le cas concernant les couteaux. Avant tout, vous constaterez lors de vos recherches en magasin ou sur le net qu’il existe des couteaux à tous les prix. Depuis une dizaine d’euros jusqu’à la centaine (et peut-être plus encore pour certaines marques de prestige). 

Reconnus pour leur tranchant incomparable, on les trouve de plus en plus souvent dans les tiroirs des cuisiniers. Contrairement aux lames métalliques, ils ont l’avantage de ne pas s’émousser lors d’une utilisation « normale » et certains distributeurs promettent même un tranchant garanti à vie. Reste certaines règles à respecter pour que vos couteaux céramique conservent leur qualité le plus longtemps possible. L’une d’entre elle est de respecter l’usage. S’il est parfait pour couper légumes, poissons et viandes, il ne fera pas le poids devant une pièce de boucher à désosser. De même, si les publicités affirment que seul une pointe de diamant peut l’entamer, évitez la découpe sur une planche de type marbre ou autre matériau sans souplesse. 

Quoi qu’il en soit, si vous ne possédez pas encore de couteau céramique, nous ne saurions que trop vous y encourager. Les budgets limités pourront découvrir ses propriétés en grande surface avec des ustensiles tout à fait efficaces et si vous souhaitez investir dans des couteaux de haute qualité, dirigez-vous vers les modèles à lame noire. Ceux-ci obtiennent leur couleur grâce au carbone ajouté à la masse et offrent une meilleure résistance à la chaleur. 

En conclusion, nous disons un grand oui à la céramique mais avant de faire votre choix, prenez le temps d’examiner les détails pour détecter les bons produits !

Ces articles pourraient vous plaire

soupe de butternut et légumes rôtis 9.01.24

Deux recettes aux couleurs d’hiver

Qui a dit que la fin d’année était grise ? L’automne et l’hiver sont des saisons de prédilection pour les plats réconfortants et colorés. Chez Couleur Cuisine, nous adorons cette période lumineuse, aux...
Cuisine moderne aux tons neutres avec des armoires blanches, un îlot central, des touches de bois clair, un tabouret de bar noir, des appareils en acier inoxydable et des étagères ouvertes garnies de vaisselle. 30.11.23

Vers l’infini et la cuisine en bois

Bambou, sapin, chêne clair ou sombre, pin, eucalyptus, hêtre, noyer, merisier… Le bois est magique car infini. Il peut tout apporter. De la modernité comme de la tradition, du pratique, du décoratif, les...
Photo d'un îlot central dans une cuisine moderne 8.09.23

Pourquoi on adore l'îlot central !

Si les cuisines sont devenues ce lieu central, convivial, où l’on peut cuisiner avec plaisir, manger, travailler, se retrouver, c’est qu’elle est de mieux en mieux équipée et aménagée. Dans ce contexte,...