Plan de travail

La cuisine équipée "Zéro déchet"

Lucie vise le zéro déchet dans sa cuisine équipée
Avant tout, j’ai une petite remarque à faire sur le titre… Oui, je sais bien : c’est moi qui l’ai choisi ! Mais si j’emploie le terme de « zéro déchet », c’est parce-que c’est le nom générique de la démarche qui consiste à mieux gérer nos achats – et notamment ceux qui concernent la nourriture – de façon à minimiser les détritus. Mais pas de panique, les habitudes, ça se modifie au jour le jour et faire un petit geste régulièrement pour les changer, c’est la meilleure façon d’y arriver. Le zéro déchet radical, c’est une utopie sauf si vous vivez encore dans une caverne. Et encore ! Alors voici quelques conseils pour ceux et celles qui veulent s’y mettre.

Un tout petit peu d’équipement dans la cuisine équipée pour commencer
L’idée première c’est de se passer au maximum des contenants inutiles, des emballages encombrants et polluants. Pour cela, faites le tour de vos commerçants de proximité. Je parie qu’il y en a beaucoup qui sont favorables à une démarche zéro déchets. Le mot magique, c’est le vrac ! Vous avez remarqué comme de plus en plus de magasins ont des rayons de pâtes, riz, de biscuits et de plein d’autres trucs en vrac ? Rendez-vous chez eux avec vos propres contenants. Des bocaux, des boîtes avec couvercle, des sachets en papier ou en tissus et remplissez. Enfin quand je dis « remplissez », je devrais plutôt dire « remplissez la juste dose dont vous avez besoin ». Car c’est ça l’intérêt premier du vrac : en plus de ne plus créer de déchets à cause des emballages, fini le gâchis des produits qui périment au fond de leur boîte. 

Vous voulez un sac ? Non merci, j’ai le mien !
C’est vrai qu’il y a de plus en plus de magasins qui ne fournissent plus de sacs plastiques lors de vos achats. Et ça c’est déjà une très bonne chose. Mais ils sont remplacés la plupart du temps par des sacs en papier et même s’ils sont largement moins polluants, ils vont vite vous encombrer à force de les empiler chez vous. Pour éviter ça, la solution est toute simple : ayez vos propres cabas en tissus. Ils sont plus que réutilisables ; ils sont presque inusables ! C’est pratique, ils tiennent dans la poche ou dans votre sac à main et dès qu’on a pris l’habitude d’en avoir toujours un sur soi, c’est déjà un énorme pas de franchi vers votre démarche zéro déchet. 

On récapitule
Donc, l’idée n’est certainement pas de s’en vouloir dès qu’on produit des déchets. Et ce n’est pas non plus d’en vouloir à votre voisin qui n’a pas encore entrepris cette démarche : chacun fait ce qu’il veut. Mais avant de passer en cuisine avec d’autres exemples pratiques dans un prochain article, pensez à organiser vos courses avec vos sacs en tissus et vos boîtes et bocaux. Vous verrez, on s’y fait très vite ! Et en plus, vous ne trouvez pas que de jolis bocaux en verre ça décore plutôt bien votre cuisine équipée ?

Ces articles pourraient vous plaire

soupe de butternut et légumes rôtis 9.01.24

Deux recettes aux couleurs d’hiver

Qui a dit que la fin d’année était grise ? L’automne et l’hiver sont des saisons de prédilection pour les plats réconfortants et colorés. Chez Couleur Cuisine, nous adorons cette période lumineuse, aux...
Cuisine moderne aux tons neutres avec des armoires blanches, un îlot central, des touches de bois clair, un tabouret de bar noir, des appareils en acier inoxydable et des étagères ouvertes garnies de vaisselle. 30.11.23

Vers l’infini et la cuisine en bois

Bambou, sapin, chêne clair ou sombre, pin, eucalyptus, hêtre, noyer, merisier… Le bois est magique car infini. Il peut tout apporter. De la modernité comme de la tradition, du pratique, du décoratif, les...
Photo d'un îlot central dans une cuisine moderne 8.09.23

Pourquoi on adore l'îlot central !

Si les cuisines sont devenues ce lieu central, convivial, où l’on peut cuisiner avec plaisir, manger, travailler, se retrouver, c’est qu’elle est de mieux en mieux équipée et aménagée. Dans ce contexte,...