Assiette de pâtes fleurie

Des recettes fleuries dans ma cuisine équipée !

C’est vrai ? Je peux dévorer tout ce qui pousse dans mon jardin ?

La réponse est non ! Avant de garnir vos plats de fleurs, il y a quelques règles à connaître.

La première est de ne choisir que celles qui ne sont pas traitées chimiquement. 

Si vous les cueillez vous-même, évitez systématiquement celles qui poussent loin des sources de pollution telles que les routes, les champs traités ou encore les cours d’eau proches des usines.

De même, il est fortement déconseillé de vous fournir chez votre fleuriste habituel car la majorité des espèces que vous y trouverez ont subi un traitement chimique.

La seconde règle à ne jamais transgresser est de vérifier que les espèces choisies sont comestibles. En effet, si les fleurs peuvent agrémenter poétiquement et esthétiquement vos recettes, nombre d’espèces pourraient se montrer indigestes, voire dangereuses. Alors avant toute dégustation, consultez une liste des fleurs non-comestibles sur internet ou demandez l’avis d’un spécialiste.

Alors, quelles fleurs choisir ?

Parmi les fleurs comestibles, certaines seront utilisées crues, en décoration de vos plats ou cuites pour apporter des saveurs nouvelles. 

L’une des plus utilisées est la fleur de courge et de courgette. Avec elle, toutes les déclinaisons sont possibles : beignets, omelettes, crues, poêlées, farcies ou crues, elles sont un peu les stars des fleurs dans la cuisine

Les fleurs de ciboulette et d’ail crues offriront des touches subtiles à vos assaisonnements et des tons rosés ou violacés à vos préparations. 

Surprenant, le bouton de la fleur de pissenlit se cuisinera comme des câpres. On retrouvera également ces saveurs avec les fleurs de sauge ananas, de thym, de capucine ou de romarin.

Vous avez envie de fraîcheur ? La fleur de bourrache développe une légère saveur qui rappelle le concombre qui sublimera vos entrées froides et encas apéritifs.

Une autre star de la cuisine fleurie est la violette. Non seulement elle donne à vos plats ses éclats colorés mais avec elle, il est facile de les confire dans du sucre pour réaliser les bonbons qui nous rappellent notre enfance. L’idée vous séduit ? N’hésitez pas à décliner votre recette avec les pétales de coquelicots, de rose ou d’oranger.

Géraniums, primevères, bleuets, jacinthes, lilas, pensées… Difficile de nommer toutes les espèces qui trouveront leur place dans votre cuisine

Sachez les choisir selon leurs couleurs si vous les destinez uniquement à la valorisation esthétique de vos plats ou apprenez un peu à la fois à découvrir leurs goûts pour agrémenter vos recettes. Là encore, les recettes sont infinies et peut-être même que prochainement, vous nous ferez part des vôtres ! 

Alors, au jardin comme en cuisine, sachez profiter de votre printemps et de tous ses bienfaits !

Ces articles pourraient vous plaire

soupe de butternut et légumes rôtis 9.01.24

Deux recettes aux couleurs d’hiver

Qui a dit que la fin d’année était grise ? L’automne et l’hiver sont des saisons de prédilection pour les plats réconfortants et colorés. Chez Couleur Cuisine, nous adorons cette période lumineuse, aux...
Cuisine moderne aux tons neutres avec des armoires blanches, un îlot central, des touches de bois clair, un tabouret de bar noir, des appareils en acier inoxydable et des étagères ouvertes garnies de vaisselle. 30.11.23

Vers l’infini et la cuisine en bois

Bambou, sapin, chêne clair ou sombre, pin, eucalyptus, hêtre, noyer, merisier… Le bois est magique car infini. Il peut tout apporter. De la modernité comme de la tradition, du pratique, du décoratif, les...
Photo d'un îlot central dans une cuisine moderne 8.09.23

Pourquoi on adore l'îlot central !

Si les cuisines sont devenues ce lieu central, convivial, où l’on peut cuisiner avec plaisir, manger, travailler, se retrouver, c’est qu’elle est de mieux en mieux équipée et aménagée. Dans ce contexte,...